Laisser des traces

Ce carnet a pour but d’accompagner le processus d’écriture de ma thèse en Arts Plastiques : Figurer le corps absent. Hanter l’espace avec des fantômes virtuels. Il s’agira notamment de partager les axes principaux de ma recherche ; ainsi que d’établir une analyse autour des pièces d’art, expositions, pièces de théâtre ou films.

Ma recherche (théorique et plastique) se structure sur deux axes principaux :

  • La représentation du corps absent : penser plastiquement le fantôme me permet d’interroger la représentation de ce qui n’a pas de substance, la figuration de ce qui n’est pas matériel. Quelle forme plastique donner à l’absence d’un corps ? Cela se nourrit d’une recherche sur la représentation du fantôme (de la peinture à la photographie spirite et de la fantasmagorie à l’installation vidéo), notamment dans la fiction audiovisuelle (où le fantôme peut être représenté aujourd’hui par le simple bug d’une caméra).
  • La hantise virtuelle de l’espace : la manière dont la projection peut s’intégrer dans l’espace parcouru par le spectateur (le hanter). Il s’agit d’une recherche autour des surfaces de projection, des conditions d’apparition… De la lanterne magique à la projection vidéo, la technique a rendu de plus en plus simple et effective l’insertion des figures virtuelles dans le réel, des figures qui se manifestent au spectateur sans la médiation d’aucune interface.

Une réponse sur “Laisser des traces”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.